Padraig Creston ouvre grandes les voies de l'imaginairecloudy Pádraig

Padraig Creston ouvre grandes les voies de l'imaginaire

Modifié le | Publié le
Écouter
  • La peinture de Padaig Creaston est « expressionniste ». Les lignes sont courbes, les couleurs souvent contrastées entre la clarté du blanc et le sombre des bruns, des noirs ou des bleus. Une peinture lumineuse qui ouvre les portes de l'imaginaire.
    La peinture de Padaig Creaston est « expressionniste ». Les lignes sont courbes, les couleurs souvent contrastées entre la clarté du blanc et le sombre des bruns, des noirs ou des bleus. Une peinture lumineuse qui ouvre les portes de l'imaginaire. | 

Trois questions à...Padraig Creston, artiste peintre.

Haute stature, regard clair et direct, Padraig Creston suscite immédiatement la sympathie. Il dégage de sa personne, intelligence, sensibilité à la fois pudique et passionnée, à la fois une écoute de l'autre et un irrépressible besoin de s'exprimer...

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Je suis né en 1948, à Rennes. Après avoir suivi une formation littéraire en philosophie et histoire de l'art, je suis entré à l'école nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, où j'ai décroché mon diplôme en 1976, dans la filière communication visuelle. J'ai ensuite collaboré à diverses publications dans la presse et l'édition, puis travaillé en free-lance pour des agences de publicité, en tant qu'illustrateur et directeur artistique jusqu'en 1993, où je me tourne définitivement vers la peinture.

Pourquoi ce choix plutôt tardif de la peinture ?

Parce que j'étais « fils de... » René-Yves Creston, artiste célèbre notamment en Bretagne, et dont plusieurs oeuvres sont exposées actuellement au musée Mathurin Méheut, de Lamballe. Quand j'étais un ado, par opposition à mon père, j'ai rejeté la peinture pour suivre un autre chemin, qui me permettrait de m'exprimer et de m'affirmer en toute indépendance et liberté. Mais après un long parcours dans la déco et la publicité, j'en ai eu marre des conditions de travail, et des rapports humains qui régnaient dans ces milieux. J'ai tout largué. Pour me consacrer totalement à la peinture.

Où puisez-vous votre inspiration ?

L'inspiration, elle vient de l'oeil, de l'oreille, de l'écriture, des rencontres. L'expression en est la réponse artistique. La peinture est une respiration qui m'est devenue essentielle, et qui prend son élan dans les racines de mon histoire. Archéologue du vécu, je cherche à mettre en évidence les reflets de la matière sculptée par la lumière, à en révéler le symbolisme par des expressions et variations multiples et poétiques. La lumière façonne et révèle de façon magique les formes qu'elle épouse. Elle est territoire de recherche, un espace de quête. La peinture exprime les successives strates qui composent l'être et son existence, en couleur, en musique et en formes.

Padraig Creston, www.padraig-creston.com. Galerie Athéna, jusqu'au 5 janvier. Tél. 02 96 73 30 73.

Petites Annonces

Les Tops articles sur : Saint-Brieuc
Un drone pour surveiller la pêche, c’est une première en France.
Un drone pour surveiller la pêche, c’est une première en France. | DAVID ADEMAS
Côtes-d’Armor. Un drone pour surveiller les coquilles de Saint-Brieuc
Côtes-d’Armor. Les patrons sont optimistes mais peinent à recruter
Pêche illégale. La France teste les drones en baie de Saint-Brieuc
Saint-Brieuc. La démolition des barres de Balzac sera-t-elle possible ?
L'essentiel de l'actualité
David Coupireau, 26 ans, est parti travailler un an Allemagne. Ici sur les bords du Rhin à Cologne. © DR
SVE. David est parti en Allemagne pour redonner vie aux jardins
  • Près d’un quart des salariés français en état d’hyper-stress
  • Cuisine. Dix recettes pour un brunch gourmand
Fin septembre, les parents de Maëlys se sont exprimé publiquement pour la première fois, appelant le suspect à "révéler ce qu'il sait".
Trois mois après la disparition de Maëlys, les zones d'ombre de l'enquête
  • Glyphosate. 11 questions pour tout savoir sur le pesticide de Monsanto
  • Coupe Davis. Finale France-Belgique : le duel tant attendu entre Tsonga et Goffin
La Volgograd Arena, l'un des stades accueillant le Mondial 2018, est construit sur les ruines et les champs de bataille de Stalingrad.
Mondial 2018. Le stade de Volgograd sur les ruines de la Seconde Guerre mondiale
  • Où travailler pendant les fêtes de fin d'année ?
  • Rugby. Nul c'est nul, le XV de France concède le match nul face au Japon

Pádraig

canada goose company
where are canada goose jackets made
discount canada goose
canada gé banff

A knowledge economy or an information society in Africa? Thintegration and the mobile phone revolution

Pádraig Carmody

Information Technology for Development, 2013, vol. 19, issue 1, 24-39

Abstract: Much has been written about the impacts of new information and communication technology in Africa and its transformational socio-economic impacts. The penetration of mobile phones in particular has been particularly marked in recent years. This paper seeks to interrogate the hypothesis of transformation by examining the ways in which Africa is integrated into the global mobile phone value chain, and then the uses to which this technology is put on the continent. There is a fundamental distinction between having a knowledge economy and an information society. While mobiles are having significant, and sometimes welfare-enhancing impacts, their use is embedded in existing relations of social support, and also conflict. Consequently, their impacts are dialectical, facilitating change, but also reinforcing existing power relations. While Africa may be an information society, it is not, as yet, developing a knowledge economy. Mobile phone usage then represents a form of thin, rather than thick, integration ("thintegration") in the global economy, which, because it does not lead to high value-added exports, does not fundamentally alter the continent's dependent position.

Date: 2013
References: Add references at CitEc
Citations View citations in EconPapers (6) Track citations by RSS feed

Downloads: (external link)
http://hdl.handle.net/10.1080/02681102.2012.719859 (text/html)
Access to full text is restricted to subscribers.

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:taf:titdxx:v:19:y:2013:i:1:p:24-39

Ordering information: This journal article can be ordered from
http://www.tandfonline.com/pricing/journal/titd20

Access Statistics for this article

Information Technology for Development is currently edited by Sajda Qureshi

More articles in Information Technology for Development from Taylor & Francis Journals
Series data maintained by Chris Longhurst ().

 
Share


Appointment of the week padraig cronin

Thursday, 30th May, 2013 3:00am

Name: Pádraig Cronin

Appointment: Manager

Westboro Partners, an accountancy and business advisory firm in Munster, has announced the appointment of Pádraig Cronin to the position of manager of business advisory services.

A graduate of University College Cork, Mr Cronin subsequently qualified as a chartered accountant with Chartered Accountants Ireland and became a Fellow of the Institute in 2005.

With more than 20 years experience in accountancy practice, Mr Cronin will provide clients with a wide range of financial services including auditing, accounts preparation, management accounts, bookkeeping and preparation and submission of taxation returns for VAT, PAYE, RCT, income tax and corporation tax.

“I am delighted to join one of the leading accountancy firms in Munster," said Mr Cronin.  

"In line with the strong service ethos at Westboro Partners, I am thoroughly committed to working closely with clients on a long-term basis to provide the advice they require to find solutions for all their business needs."  

John O'Sullivan, founder and managing partner welcomed Pádraig Cronin to the team at Westboro Partners and said that his appointment "reflects the continued growth at Westboro Partners and our commitment to providing the best possible advice to our clients”.







tions de travail, et des rapports humains qui régnaient dans ces milieux. J'ai tout largué. Pour me consacrer totalement à la peinture.

Où puisez-vous votre inspiration ?

L'inspiration, elle vient de l'oeil, de l'oreille, de l'écriture, des rencontres. L'expression en est la réponse artistique. La peinture est une respiration qui m'est devenue essentielle, et qui prend son élan dans les racines de mon histoire. Archéologue du vécu, je cherche à mettre en évidence les reflets de la matière sculptée par la lumière, à en révéler le symbolisme par des expressions et variations multiples et poétiques. La lumière façonne et révèle de façon magique les formes qu'elle épouse. Elle est territoire de recherche, un espace de quête. La peinture exprime les successives strates qui composent l'être et son existence, en couleur, en musique et en formes.

Padraig Creston, www.padraig-creston.com. Galerie Athéna, jusqu'au 5 janvier. Tél. 02 96 73 30 73.

Petites Annonces